octobre 22, 2021

Description de la société russe UMMC

Le secteur économique de la Russie est grandement influencé par son secteur primaire. Parmi les sociétés qui sortent du lot en ce qui concerne la gestion des ressources de ce secteur, il y a en première ligne la holding UMMC. L’entreprise se concentre surtout sur le marché du cuivre, tout en intervenant ailleurs. En effet, elle se positionne dans l’exploitation de nombreuses autres matières.

Pionnier de l’exploitation des richesses naturelles

Le plus grand marché de la holding est l’exploitation du cuivre. Toutefois, elle a vite pris la décision d’étendre ses activités sur d’autres domaines comme ceux des métaux précieux, de la métallurgie, et le secteur minier.

La société UMMC alimente différents groupes dans plusieurs domaines tels que : la joaillerie, les transports, la téléphonie mobile, la radio-électrique, la monnaie, l’automobile, la santé.

Il en résulte que l’UMMC est un acteur important et mondialement connu dans l’exploitation des richesses naturelles, puisqu’elle intervient un peu partout. Cette entreprise est composée de 40 autres sociétés. Elle est dirigée par l’un des milliardaires les plus puissants en Russie : Islander Makhmudov.

Un succès retentissant à l’échelle de la nation

Tout groupe russe qui souhaite s’ouvrir au monde devrait s’inspirer de la holding UMMC. Cela est dû au fait qu’elle s’est très tôt positionnée dans le domaine de l’exploitation des ressources nationale. Effectivement, dès le départ, le groupe a profité de la richesse en matière première de la Russie pour se positionner sur le marché. Ensuite, il s’est diversifié, ce qui a conduit à son succès. En variant ses activités, il a su s’imposer dans la chaine d’exploitation des ressources naturelles, depuis l’extraction jusqu’à l’obtention du produit fini.

Actuellement, l’UMMC, c’est 40 entreprises pour 80 000 employés. Elle se retrouve dans plusieurs villes du pays, mais la majeure partie de son activité se déroule dans des zones comme la Sibérie et l’Oural.

Le groupe a par ailleurs réussi à s’approprier les réalités actuelles et à développer un regard différent sur le capitalisme effréné. Il mène avec ses dirigeants des actions philanthropiques régulières dans les associations en accomplissant des œuvres caritatives. La société se veut aussi respectueuse de l’environnement, et investit dans les activités sportives et culturelles. Elle adopte également une forte politique de valorisation de son personnel.

Le groupe UMMC a beaucoup contribué à la bonne santé économique de la Russie. Il ne cesse de s’investir pour l’amélioration de sa politique d’expansion, et cela fera probablement de lui un acteur incontournable mondialement reconnu de l’exploitation minière.

Retour sur les moyens de financement des entreprises : exemple des comptes courant d’associés

Les comptes courants d’associés sont destinés à contenir les fonds donnés par les associés pour contribuer au fonctionnement d’une entreprise. Ces fonds sont aussi appelés quasi-fonds propres, car ils ne restent sur les comptes que durant une période donnée. C’est donc tout naturellement qu’ils sont enregistrés parmi les dettes du passif.

Il faut savoir que lesdits comptes n’appartiennent qu’aux associés, et d’après la loi qui régit les opérations bancaires, personne mis à part lesdits associés ne peut réaliser un prêt à une entreprise.

Cela dit, certains types d’entreprises ne permettent pas l’ouverture de comptes courants d’associés. C’est notamment le cas des entreprises individuelles dans lesquelles les comptes d’exploitant ne peuvent contenir que les différents apports du chef d’entreprise qu’ils ne sont d’ailleurs pas en mesure de garder à long terme.

Il est également important de savoir qu’en cas de crise, les détenteurs de comptes courants d’associés ont la possibilité de se faire rembourser. En fait, il se trouve qu’ils sont automatiquement considérés comme des créanciers chirographiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *